Belgique

La Jet Press de Fujifilm acquiert une option de revêtement antimicrobien et antiviral après des essais réussis

Le revêtement Finishfit Microbe Protect 2400, développé par Epple Druckfarben AG en Allemagne, a été testé sur une gamme étendue de produits imprimés par la Jet Press au Fujifilm Advanced Print Technology Centre de Bruxelles.

03.09.2020

 

Le développeur d’encres et de revêtements Epple Druckfarben AG a produit un vernis capable de réduire considérablement les risques de transmission de bactéries et de virus d’une personne à une autre par le biais des supports imprimés. Désormais disponible à la vente, le nouveau revêtement Finishfit Microbe Protect 2400 à base d’eau a été soumis à un processus de test rigoureux, y compris des essais sur les produits imprimés par la Jet Press au Fujifilm Advanced Print Technology Centre de Bruxelles. Il s’est avéré efficace pour éliminer jusqu’à 99,9 % des bactéries. Cela le rend idéal pour une utilisation sur les produits imprimés du quotidien, manipulés par plusieurs personnes : cartes à jouer, magazines, menus et emballages de toutes sortes, y compris des emballages pharmaceutiques et des films plastiques sélectionnés.

Finishfit Microbe Protect 2400 contient des nanoparticules d’argent élémentaires (Ag0) fermement ancrées dans le film du vernis. Activées par l’humidité, en cas de contact avec la peau par exemple, les nanoparticules d’argent libèrent des ions d’argent chargés positivement (Ag+) qui réduisent considérablement le nombre de bactéries et de virus à la surface du vernis. L’effet est constant et durable car les nanoparticules d’argent elles-mêmes ne sont pas dispersées et ne peuvent pas sortir du vernis séché. Le revêtement étant à base d’eau, il est également très respectueux de l’environnement.

Epple est célèbre pour ses innovations dans le domaine des systèmes d’encre, et Finishfit Microbe Protect 2400 constitue une autre nouveauté unique ajoutée à notre portefeuille de produits ” affirme Helmut Fröhlich, responsable de la gamme de produits chez Epple. “Ce revêtement convient déjà à de nombreux supports, et nous le testons en permanence avec d’autres types d’encre et de procédés d’impression..”

Fröhlich n’a pas hésité à approcher Fujifilm pour les premiers essais du revêtement :

comptant parmi les leaders de l’impression jet d’encre, Fujifilm constituait notre choix logique pour tester Finishfit Microbe Protect 2400. Ils ont suggéré d’effectuer les tests sur la Jet Press, et nous avons tout de suite compris pourquoi.
Au contraire d’autres procédés d’impression numérique, les encres Vividia utilisées par la Jet Press produisent une surface lisse et neutre, idéale pour les revêtements à base d’eau et UV. Nous étions ravis de voir la qualité supérieure des travaux d’impression produits par la Jet Press encore renforcée par la protection cruciale et invisible assurée par Finishfit.

Au Fujifilm APTC, de nombreux tests ont été menés, à la fois sur des échantillons tout juste imprimés comme sur des impressions datant de plusieurs jours. Le revêtement s’est avéré tout aussi efficace dans les deux cas. Taro Aoki, responsable des solutions numériques au sein de Fujifilm Graphic Systems EMEA, explique :

la Jet Press a toujours eu pour but de maximiser la flexibilité et la capacité d’adaptation de ses utilisateurs. Au fil des années, nous avons continuellement repoussé les limites en proposant une gamme de couleurs étendue, des encres convenant au contact alimentaire ou encore la prise en charge de très nombreux supports papier offset standard. C’est donc en toute logique que les produits imprimés par la Jet Press ont été choisis pour les premiers essais de ce nouveau revêtement révolutionnaire qui rassure considérablement les imprimeurs alors que nous continuons de gérer les risques liés à la pandémie de Covid-19.

Résultat final de 18 mois de développement et premier produit d’une gamme Microbe Protect 2400 prévue, Finishfit a été créé en collaboration avec la célèbre société de recherche à l’échelle nanométrique RAS AG, à Ratisbonne, ainsi qu’à l’aide d’un financement public du ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie dans le cadre du programme central d’innovation pour les PME. Lorsqu’ils ont commencé à travailler il y a un an et demi, aucun de ses créateurs n’aurait pu imaginer l’importance majeure qui serait accordée au produit.

Au cours de la phase de développement, nous ne pouvions pas prévoir l’urgence cruciale du produit ” rappelle Stefan Schülling, membre du conseil d’administration d’Epple responsable des ventes et de la finance. “Nous sommes maintenant extrêmement satisfaits de notre offre qui tombe à point nommé, une preuve supplémentaire de notre leadership dans l’innovation.

Chaque secteur doit déployer toute sa puissance d’innovation pour freiner les pandémies actuelles et futures ”, ajoute Helmut Fröhlich. “Finishfit Microbe Protect représente une première étape fondamentale.

Pour tout contact communication:

Daniel Porter
AD Communications
E: dporter(at)adcomms.co(dot)uk 
Tel: +44 (0)1372 464470

Files:

Dernières nouvelles:
  • News Releases
  • Business Products
  • Graphic Systems