This website uses cookies. By using the site you are agreeing to our Privacy Policy.

France

Héros de laboratoire – Peter Schubert

16.10.2019



Chaque laboratoire d’impression professionnel a son propre héros, qui veille à ce que ses clients obtiennent la meilleure qualité possible. Ce sont des passionnés de photo et des experts dans leur domaine. À notre avis, ces héros devraient parfois être mis à l'honneur, alors chaque mois, nous demanderons à l'un d'entre eux de raconter son histoire.

Cette fois-ci, nous avons interrogé Peter Schubert, PDG de FotoCo+ GmbH, maître photographe. Chez PixelfotoExpress, il s’occupe de la direction stratégique de la société.

Qui est PixelfotoExpress ?


PixelfotoExpress est un laboratoire spécialisé fondé à Dresde en 2005, qui fournit aux photographes professionnels et aux clients finaux de toute l'Europe, ayant tous des exigences de qualité élevée. La philosophie de la société a toujours été de répondre, en contact direct avec les clients, aux besoins en constante évolution des partenaires commerciaux et de ne leur montrer, dans la mesure du possible, aucune limite en termes de portefeuille de produits et de services. En plus des produits photo classiques, divers types de photos murales sont également produits sur place, dont certains sont soumis à un processus de production complexe. La jeune équipe souhaite se positionner aussi loin que possible du marché de la photo de masse et repose donc entièrement sur l'individualité de ses clients. Par conséquent, ceux-ci ont également le choix entre tous les papiers Fujifilm disponibles chez PixelfotoExpress. La société est l’un des premiers laboratoires photo en Europe à inclure de nouveaux papiers dans sa gamme déjà étendue. Lorsque le nouveau Pearl Metallic est sorti en 2007, c’est précisément cette stratégie qui a conduit à une augmentation considérable de la notoriété de l'entreprise. Par conséquent, PixelfotoExpress reste ici fidèle à ses valeurs. De même avec la promesse d'une livraison rapide de produits photo de haute qualité. À notre époque gagnée par la fébrilité, la rapidité de la livraison est reflétée par le nom de l'entreprise.

Qui est Peter Schubert ?


Je suis le PDG de FotoCo+ GmbH et maître photographe depuis 1989. Bien sûr, je m'occupe principalement de l’orientation stratégique la marque PixelfotoExpress, mais, d’autre part, les intérêts de mes employés sont très importants pour moi. Pour moi, un bon contact avec l'équipe est essentiel à la réussite de la mise en œuvre des objectifs économiques. Ce n'est que si nous adhérons tous ensemble à notre philosophie d'entreprise que nous pourrons fournir de bons produits. En plus de mon travail en tant que PDG, la photographie a toujours été ma principale activité. Cela m'aide à comprendre les besoins de nos clients et à prendre des décisions novatrices pour l'entreprise.

Parcours professionnel


Peu de temps après ma formation de photographe et de maître photographe, je me suis rendu compte que je souhaitais être indépendant. En 1988, j'ai commencé par la reprise d'un petit magasin de photo dans le centre-ville. À l'époque, je voulais déjà offrir à mes clients plus qu'un simple service de portrait et de photos de passeport. Grâce à la réunification et aux nouvelles possibilités techniques, la gamme de services proposés par FOTO Schubert de Dresde s'est progressivement étendue. En plus du portrait, de la publicité et de la photographie industrielle, domaines dans lesquels j'ai également travaillé pour de grandes entreprises, j'ai pu alors poursuivre mon rêve et m'établir dans le domaine de la photographie aérienne. Sont ensuite venus les brevets de pilote d'ULM, d'hélicoptère et de pilote de ballon. Aujourd'hui, nous sommes le seul laboratoire photo au monde à exploiter une montgolfière, que nous utilisons non seulement à des fins publicitaires, mais également pour ouvrir de nouvelles perspectives fantastiques à nos clients, amis et partenaires commerciaux lors d'un vol au-dessus de la célèbre métropole de l'Elbe.

Qu'est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le secteur de l'impression photo numérique ?


En tant que photographe, j'ai toujours eu du mal à trouver des laboratoires photographiques capables de se démarquer par une bonne qualité et des délais de livraison rapides. Avec l'apparition des premiers appareils photo reflex numériques au début des années 2000, les grands laboratoires, entièrement spécialisés dans la photographie analogique, n'ont souvent pas pu suivre le rythme de cette nouvelle ère. Bien souvent, ils ont complètement échoué dans le processus de transformation nécessaire. Ils n'ont tout simplement pas réagi assez rapidement aux développements menant vers l'ère de la photographie numérique. Mais comme j'avais moi-même un excellent volume de commandes, il me fallait de toute urgence un moyen de développer des photos rapidement et de manière fiable. Avec l'avènement des Minilabs, j'ai eu la possibilité de développer moi-même mes photos. La facilité d'utilisation croissante et les très bons résultats obtenus ont ouvert la porte à l'ère numérique, du moins pour moi. Il est rapidement devenu évident que Fujifilm était techniquement en tête, alors j'ai vite commencé à imprimer des photos avec le premier LP-570. D'ailleurs, cette toute première machine est toujours utilisée tous les jours, après plusieurs millions de tirages. Pour moi, c’est aussi la confirmation que les investissements faits il y a 15 ans ont porté leurs fruits. Lorsque l'expérience a confirmé que la technologie était suffisamment robuste et que la qualité des photos répondait aux exigences au-delà de ce qui était attendu, l'étape suivante consistait par conséquent à créer un laboratoire séparé.

Une passion pour le domaine de l'imagerie


Le défi consiste à fournir constamment la meilleure qualité d'image, encore et encore. Si vous voulez obtenir un bon résultat, vous devez y mettre beaucoup de cœur. C'est une passion que je n'ai heureusement jamais perdue, car la photo a une valeur très personnelle pour moi aujourd'hui. Les données dans un nuage peuvent être perdues sans pouvoir rien y faire. Qui n'a jamais perdu de données numériques ? Les photos que vous pouvez prendre en main sont vraiment quelque chose pour la postérité.

Selon vous, en quoi la numérisation a-t-elle influencé le secteur de l'impression photo ?


Presque tout le monde prend beaucoup de photos aujourd'hui, pas seulement dans le monde occidental. Aujourd'hui, la plupart des photos sont prises avec un smartphone. Bien entendu, il ne s'agit souvent que d'instantanés ou de selfies. Mais la numérisation a permis à de nombreuses personnes de prendre des photos à un niveau très élevé. Il y a plus de photos aujourd'hui que jamais. Presque tous les possesseurs d'appareil photo ont probablement déjà essayé de prendre des photos artistiques. Peut-être plus ou moins inconsciemment. Mais l'art est aussi très diversifié. Il y a aussi des photographes amateurs qui prennent des photos de paysages spectaculaires. Quoi qu'il en soit, les photos impressionnantes sont souvent prises par des personnes qui ne sont pas des photographes qualifiés à l'origine. Il y a de nombreux talents dont la qualité dépasse celle des professionnels. Bien sûr, c’est une excellente occasion pour nous en tant que laboratoire photo. De nombreux amateurs commandent des calendriers photo ou des photographies murales de leurs sujets préférés, conçus de manière très professionnelle. Ils offrent leurs photos à leur famille, à leurs amis et à leurs connaissances. Parfois, ils ont même des expositions ou vendent les œuvres dans un cadre restreint. Pour les photographes, cela signifie bien sûr un nouveau type de concurrence et ils doivent réfléchir à la manière dont ils vont continuer à convaincre à l'avenir en tant que professionnels. Malheureusement, beaucoup essaient en vendant leur travail au-dessous de sa valeur, ce qui peut être frustrant pour certains. D'autres risquent de perdre leur motivation et ne font que travailler. À mes yeux, il est important de redécouvrir l'amour de la photographie. Le dévouement est la clé de la qualité et la qualité a son prix. Si cette prise de conscience existe chez le photographe, il peut alors mieux la communiquer à ses clients et avoir du succès malgré les nouveaux défis.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans les papiers Fuji ?


Depuis l'existence de PixelfotoExpress, nous avons bénéficié de la qualité constante des papiers Fujifilm. Aucune fluctuation de qualité ne nous a contrariés jusqu'à présent. Une mauvaise qualité pourrait nuire considérablement à la réputation de la marque. C'est pourquoi nous sommes très heureux de vivre des expériences toujours positives avec les papiers Fujifilm. Nous trouvons également formidable que la gamme de produits évolue constamment et qu’il existe de nombreuses façons de mettre les images en valeur avec du papier photo. Cela commence par la finition en tant que photographie murale, par exemple avec le laminage sous acrylique, sans oublier les dernières tendances. Certaines représentent même une renaissance des temps anciens, comme les très populaires tirages rétro.

Avez-vous un papier photo Fujifilm original préféré ?


Pearl est toujours mon papier photo préféré depuis son lancement sur le marché en 2007. Il laisse les couleurs briller d'un éclat métallique. Cela impressionne de nombreux observateurs. Mais le nouveau papier photo Velvet est également un produit de plus en plus populaire. Non seulement pour nos clients, mais aussi pour moi. Il est complètement différent des autres papiers et vous permet d'être créatif et d'essayer de nouvelles idées. Il a une surface très mate qui reproduit les valeurs tonales d’une manière peu familière et difficile à décrire. Tout artiste photographe, petit ou grand, devrait essayer le papier photo Velvet au moins une fois.

Comment voyez-vous l'avenir de l'impression photographique professionnelle ?


La photo n'a pas perdu de son importance, même si cela avait été prévu par beaucoup. Il y a eu des changements majeurs sur le marché ces dernières années et celui-ci ne cesse d'évoluer. Les nouvelles technologies, Internet et la numérisation ont complètement redistribué les cartes. Au début de ce changement, la vente d'appareils photo reflex numériques a connu un essor considérable. Celui-ci diminue depuis un certain temps. On n'achète plus chaque nouveau modèle. Néanmoins, les gens continuent toujours à prendre toujours autant de photos. La façon de le faire se modifie juste un peu plus. À l'avenir, il sera décisif de pouvoir réagir aux nouveaux défis. Nous avons déjà développé des concepts pour cela et nous commençons déjà à les mettre en œuvre. À ce stade, je ne peux pas en dire trop pour le moment. Mais il faut dire que les photographes sont aussi confrontés à des défis et que de nombreux professionnels doivent probablement en tirer les leçons. Quoi qu'il en soit, miser sur la qualité reste la bonne voie. Tant pour les photographes que pour nous.

Quel conseil donneriez-vous aux futurs photographes ?


Nombreux sont les photographes qui consacrent beaucoup de temps au traitement de leurs images et ont donc souvent beaucoup de succès. Et de nombreux jeunes photographes prennent au sérieux la planification d'un shooting. C'est très bien. D'autre part, il y a aussi des photographes qui travaillent toujours dans le style des années 80 et 90. Nombre d'entre eux n'ont malheureusement qu'une connaissance de base rudimentaire de la gestion des couleurs. Certains préfèrent traiter leurs photos sur leur ordinateur portable dans le jardin plutôt que sur un moniteur convenable dans des conditions d'éclairage standard. Vous ne réussissez que si vous mettez toujours du cœur dans ce que vous faites et essayez de faire un travail professionnel. Même si les temps sont parfois un peu plus difficiles. Il est donc particulièrement important de vous motiver à nouveau, de vous continuer à vous former, d’apprendre de nouvelles choses, du moins de ne pas vous reposer sur vos lauriers. Les clients sentent très bien si quelqu'un met de la passion dans son travail ou non. Si le photographe ne le fait pas à un moment donné, les ventes ne tardent généralement pas à baisser. Par conséquent, ma recommandation est de ne jamais perdre courage et de travailler constamment sur soi-même.

Fichiers :

Dernières nouvelles:
  • Business Products
  • Imagerie photo
  • Original Photo Papers