This website uses cookies. By using the site you are agreeing to our Privacy Policy.

France

La technologie jet d'encre FUJIFILM mise à profit pour créer les robes du créateur de mode Yuima Nakazato pour la "Paris Haute Couture Collection"

24.10.2016

Fujifilm a approfondi sa collaboration YUIMA NAKAZATO pour la réalisation d'une collection de robes. Ce créateur de mode est le premier designer officiel japonais - depuis Hanae Mori il y a 12 ans - à être invité à la Paris Haute Couture Collections. La technologie Jet d'Encre FUJIFILM a apporté une contribution majeure à cette ligne de vêtements brillant tant d'une lumière de l'aurore que d'une lumière mystérieuse. Les robes mises en vedette dans les magazines de mode internationaux, ont rencontré une réception favorable



Yuima Nakazato lancé sa marque YUIMA NAKAZATO en 2009 et, depuis lors, continue de proposer des créations faisant la part belle aux effet de lumière via des "hologramme". Sa création la plus récente semble faite d'innombrables petits bouts de papier coloré pliés et associés ensemble, répondant à la lumière ambiante en émettant leurs propres couleurs chatoyantes. Ces créations sont élaborées à partir de "cellules" (unités) de forme unique utilisant du matériel holographique spécial issu de six années de recherche en collaboration avec un fabricant d'hologrammes. Les images sont imprimées sur le matériau en utilisant l'imprimante jet d'encre UV grand format Acuity Select 20 de Fujifilm avec les encres longue durée Uvijet KV.

Pour créer une seule cellule, un morceau de matériel imprimé au format A5 doit être finement découpé à l'aide d'un traceur de découpe. Chaque unité individuelle est ensuite soigneusement plié à la forme attendue tout comme on le ferait pour un origami. Plus de 1000 de ces unités, pliées par d'environ 100 membres du personnel, sont associés et assemblés pour réaliser le modèle. Sans l'aide d'un métier à tisser, de tissu, ou de couture, un exemplaire unique des robes de YUIMA NAKAZATO est ainsi créé.

L'"Open Innovation Hub (OI-Hub)", lancé en 2014, a mené le support technique de Fujifilm à Yuima Nakazato. Il a été pensé comme un lieu de création de valeur et de mise en commun des ressources du Groupe Fujifilm intégrant à la fois les technologies, les produits et les matériaux. L'OI-Hub a reçu une demande de Yuima Nakazato pour lui fournir un soutien pour ses productions desrtinées à la Paris Collection. Fujifilm a accepté de coopérer, lui proposant l'accès aux technologies jet d'encre de FUJIFILM ainsi qu'à la technologie spécifique des matériaux hautement fonctionnels.

Auparavant, il n'était pas possible de créer plus de quatre types de couleurs à l'aide de "tissu" holographique, mais suite à diverses expérimentations Fujifilm a su développer une méthode d'impression graphique sur un matériau en support composite transparent mettant en oeuvre l'encre Uvijet KV, élargissant considérablement l'éventail des possibilités expressives des hologrammes.





- Structure des feuilles de "tissage" utilisées pour les "unités" de robe

Concernant la coopération technique avec FUJIFILM, M. Nakazato témoigne : « Auparavant, j'étais concentré sur les hologrammes et je me répétais dans divers types de recherche. J'ai enfin pu atteindre mes objectifs en se concentrant non pas sur les textiles, mais sur le film. Je suis très reconnaissant à Fujifilm pour cette collaboration. J'avais toujours voulu élargir la palette d'expression avec des hologrammes, mais comme la surface des films est extrêmement lisse, le problème de l'adhérence des encres persistait même si vous pouviez imprimer sur un film. En effet, comme nous allions utiliser ce matériau pour la mode, un univers dans lequel il y a beaucoup de frottements, il fallait qu'il soit extrêmement robuste. La technologie Fujifilm a grandement contribué au succès de ce projet. Ils ont montré que leurs encres adhéraient parfaitement. Ainsi, après l'impression, si vous coupiez le matériau avec un traceur ou le déformiez en unités à la main, il n'y avait pas de problèmes d'adhérence de l'encre. La robustesse du produit est extrêmement élevé. En plus des robes, j'ai également créé des bottes utilisant une impression holographique à partir de photographies de glace prises en Islande. Là aussi la reproduction des couleurs fut d'une très haute qualité et l'impression fut exactement comme je l'attendais. Je ne pense pas qu'il y ait une autre société disposant d'une telle technologie combinant à la fois qualité et de robustesse. D'autres technologies et films spéciaux m'ont été proposés par Fujifilm. Je ne les ai pas utilisés en raison de contraintes de temps. Je suis donc très intéressé à poursuivre cette collaboration ".

- Encre Uvijet KV

L'encre Uvijet KV Ink est développée exclusivement par Fujifilm pour ses imprimantes jet d'encre UV grand format. Elles bénéficient de différentes propriétés spécifiques, telles qu'une durabilité allongée de plus de 1000% (parmi les plus élevés dans l'industrie), une capacité d'adhérence forte sur divers supports (notamment des bâches en plastique et les feuille à revêtement métallique), et une forte résistance thermique permettant le maintien de la qualité des images même dans des environnements d'environ 200 ° C. Elles sont disponibles en CMJN et blanc. Ces cinq couleurs permettent d'imprimer une gamme complète de couleurs et de nuances sur des produits transformés tels que les produits fabriqués sous vide avec lesquels l'impression était auparavant difficile. Ces encres bénéficient d' une excellente adhérence et d'une large palette d'expression lors d'imprissions sur les tissus de YUIMA NAKAZATO. D'autres applications sont possibles telles que d'impression sur des composants intérieurs des automobiles, des coques de smartphone, des distributeurs en self-service, afin de développer la gamme des couleurs disponibles sur un large éventail de domaines d'activités.

PROFIL de Yuima Nakazato

Né à Tokyo en 1985. Il s'est installé, seul, en Europe à l'âge de 17 ans et a étudié à l'Académie Royale des Beaux-Arts d'Anvers. En 2008 et 2009, il entre à "l'International Talent Support", le plus grand concours d'étudiants de l'Europe, remportant le Prix YKK deux années consécutives. En 2009, il lance sa marque YUIMA NAKAZATO. En 2011, il est découvert par le magazine des USA "V Magazine" comme talent naissant. En Juillet 2016, il est célébré sous des applaudissements pour sa collection Haute Couture de Paris.
Il travaille actuellement pour habiller les artistes les plus éblouissants du Japon et de la planète tels que Madonna, les Black-Eyed Peas, Lady Gaga et Exile tout en continuant à consacrer ses talents créatifs uniques à un large éventail de domaines à travers différents projets tels que créateur de costumes pour le film "Lupin the Third" (la version "live") et SUPERLOSERZ, un spectacle mis en scène par Amon Miyamoto.

Dernières nouvelles:
  • Entreprise
  • Systèmes graphiques