France

L'hôpital universitaire de Pise utilise Synapse 3D pour améliorer la prise en charge des patients pendant la pandémie de COVID19

En apportant une nouvelle solution technologique pour aider les radiologues dans les salles d'urgence, Synapse 3D a permis une analyse visuelle plus rapide et plus objective de l'apparition du COVID-19

21.05.2020

La nouvelle infection de coronavirus (syndrome respiratoire aigu sévère SARS-CoV-2), qui a conduit à la propagation du COVID-19 dans le monde entier, a perturbé le déroulement normal de l’activité hospitalière. L'augmentation de la charge de travail et du stress, due à la nécessité de mettre en place des méthodes de diagnostic sûres et isolées et à la nécessité de surveiller constamment l'évolution de la maladie après son apparition, continue d'avoir un impact important sur les cliniciens travaillant en première ligne.

La relation professionnelle entre l'hôpital universitaire de Pise et Fujifilm Italia, qui s'est développée au fil des ans, a permis une synergie encore plus grande entre le personnel médical et notre société lors de la crise du COVID-19. En particulier, Fujifilm a apporté son soutien pour l’améliorer et accélération des rapports de tomodensitométrie pulmonaire, qui sont un moyen fondamental de diagnostiquer le nouveau Coronavirus. Cela a été possible grâce à une mise à jour par Fujifilm de la configuration du logiciel Synapse 3D utilisé par les radiologues des urgences, permettant en première intention l'analyse des patients atteints de pneumonie et, par conséquent, l'identification des cas probables de COVID-19.

Cet outil de visualisation avancée de Fujifilm dédié au diagnostic et à la prise de décision clinique et chirurgicale, a permis de réduire l’impact négatif de la rapidité de propagation de la maladie.



Synapse 3D a été rapidement configuré sur-mesure, avec l'étude des plages de densité et une analyse de faisabilité effectuées en quelques jours. Ce workflow actualisé peut être utilisé dans les hôpitaux depuis le 1er avril.

L'hôpital universitaire de Pise avait déjà mis en place trois niveaux d'évaluation des patients atteints de coronavirus, mais, grâce à  Synapse 3D, les médecins ont pu identifier rapidement et facilement le stade de la pneumonie, et donc hospitaliser les patients en conséquence :

  • hospitalisation normale pour les patients souffrant d'une pneumonie légère ne nécessitant pas d'assistance respiratoire,
  • évaluation par un pneumologue ou un médecin des soins intensifs pour les patients souffrant d'une pneumonie modérée afin de planifier une assistance respiratoire appropriée,
  •  évaluation des soins intensifs pour les patients souffrant de pneumonie grave en vue de leur transfert vers l'unité de soins intensifs


En plus des données cliniques (fièvre, toux, dyspnée et augmentation de la fréquence respiratoire) et des données instrumentales, le logiciel a été un soutien fondamental pour les radiologues chargés d'analyser les patients, d’effectuer une évaluation rapide de leur état de santé et de l'état du poumon, d’établir un rapport. Il leur a permis d'optimiser les ressources et de gagner du temps.

Grâce à l'analyse de la densité fournie par Synapse 3D, il est possible de diviser le poumon en fonction de la différence de densité des pixels qui composent le scanner. Trois groupes ont donc été définis sur la base de différentes plages de densité qui permettent au radiologue d'évaluer le pourcentage de poumon avec une densité plus faible (emphysème), une densité plus élevée (effort interstitiel) et un poumon normal.


Chiara Romei, MD, PhD, Pisa University Hospital

Comme l'explique le Dr Chiara Romei, radiologue à l'hôpital universitaire de Pise,

"Dans une période d'urgence comme celle-ci, il est crucial pour nous, radiologues, de détecter des données précises le plus rapidement possible. Synapse 3D a permis une analyse quantitative beaucoup plus rapide et plus objective que l'analyse visuelle du radiologue ; en quelques minutes, il est possible d'obtenir des données relatives au pourcentage de poumon de plus ou moins grande densité et d'avoir une valeur précise et objective, reproductible et partageable".
Les reconstructions obtenues grâce à Synapse 3D ne remplacent pas les analyses   biologiques effectuées par le biais de l'écouvillon nasopharyngé (RT-PCR) et ne remplacent pas le travail d'analyse et de diagnostic du radiologue. Mais elles permettent de suivre et d’étudier l'évolution de la maladie par des examens quotidiens, optimisant ainsi le flux de travail.
"Depuis de nombreuses années, nous travaillons avec l'hôpital universitaire de Pise", explique Davide Campari, Directeur Général de Fujifilm Medical Systems Italia, "en très peu de temps, nous avons répondu à la demande d'aide en créant un outil permettant d’optimiser le workflow dans les hôpitaux, en allégeant la charge de travail liée au diagnostic et au suivi du COVID-19. En cette période délicate et particulière, nous voulions mettre à disposition nos technologies les plus avancées. Synapse 3D offre un soutien aux radiologues et Fujifilm contribue ainsi à l'amélioration constante de l'efficacité des dispositifs médicaux".



À propos de SYNAPSE 3D de Fujifilm
SYNAPSE 3D est l'outil de visualisation avancé de Fujifilm, leader sur ce marché, pour le diagnostic et l'aide à la décision clinique. Il est conçu pour proposer aux professionnels de l'imagerie médicale, notamment les médecins, les radiologues et les chirurgiens, des outils qui les aident à interpréter les images et à planifier les traitements.

SYNAPSE 3D offre une valeur clinique grâce à un traitement d'images rapide, précis, efficace et solide pour la radiologie, la cardiologie et la simulation préopératoire chirurgicale.

À propos de FUJIFILM Europe GmbH
FUJIFILM Europe GmbH (Düsseldorf, Allemagne) est le siège stratégique de Fujifilm en Europe et soutient les sociétés européennes du groupe en formulant des stratégies commerciales et marketing. Avec plus de 50 sociétés et succursales présentes dans toute l'Europe, Fujifilm emploie environ 4 500 personnes dans la recherche et le développement, la production, les ventes, le marketing, le service et l'assistance. Dans toute l'Europe, l'activité de Fujifilm couvre un large éventail de secteurs industriels, notamment le secteur médical et les soins de santé, les arts graphiques, l'électronique, les produits chimiques, l'optique, les supports de sauvetage/archivage et les technologies photographiques. Au cours des dix dernières années, la société s'est davantage concentrée sur la santé et peut aujourd'hui se targuer de plus de 80 ans d'expérience dans le domaine de l'imagerie médicale. Actuellement, Fujifilm est en mesure de répondre aux besoins de l'ensemble du secteur de la santé, de la prévention aux diagnostics et aux solutions thérapeutiques. Aujourd'hui, la recherche et le développement dans les domaines médical, bio-pharmaceutique et médico-régénératif font tous partie de l'offre unique de Fujifilm.

Pour plus d'informations, visitez le site web : www.fujifilm.eu 

À propos de l'hôpital universitaire de Pise (AOUO)
L'hôpital universitaire de Pise (AOUP) est l'une des quatre structures hospitalo-universitaires de la Toscane et est divisé en deux établissements hospitaliers (Santa Chiara et Cisanello), complémentaires et coordonnés afin d’offrir une offre globale de services hospitaliers de base comme de haut niveau. Pour répondre à l'urgence sanitaire actuelle, les différentes figures spécialisées impliquées dans la prise en charge des patients (spécialistes des maladies infectieuses, pneumologues, réanimateurs, médecins de premiers secours et d’urgence) ont créé un protocole dédié au traitement des patients atteints de COVID-19. Ainsi, des zones entières de l'hôpital ont été exclusivement réservées au COVID, divisant la structure hospitalière en zones COVID et non COVID avec des groupes de travail dédiés. 
Dernières nouvelles:
  • Business Products
  • Healthcare
  • Systèmes médicaux
  • Novel Coronavirus (COVID-19)

Le contenu de ce site est réservé aux professionnels de santé et assimilés.