This website uses cookies. By using the site you are agreeing to our Privacy Policy.

France

Agathe Poupeney - Portraits de spectacles

Plus portraitiste que photographe d'ambiance, Agathe Poupeney, à chaque spectacle, cherche l'intimité de la scène.

Révéler l'émotion

En concert, devant un ballet ou un numéro de cirque, elle traque l'instant magique. « Plus que l'artiste en train de chanter, ce qui m'intéresse, c'est une expression, une façon de regarder son public. » Comme les autres, elle vise le bon cadrage et les points forts, mais cela ne lui suffit pas. « Je cherche l'émotion, sans elle l'image sera plate, même si la technique est parfaite. »

Un lieu, un chorégraphe

Aujourd'hui, au Centre National de la Danse, elle travaille à une série de portraits en noir et blanc. Dans un espace chaque fois différent du CND, elle passe un quart d'heure avec un chorégraphe et le met en scène, lui qui d'habitude dirige ses danseurs. Elle a choisi le Rolleiflex pour le format 6x6 et le rapport particulier qu'il induit entre le photographe et son sujet. « Ça les titille, dit-elle, et la barrière de l'objectif disparaît. » L'intimité, toujours.